Fierté francophone

Je suis un écrivain franco-ontarien

Dans une terre où la langue française n'a pas la protection qu'elle devrait avoir, le français ne peut compter que sur ceux qui le parlent pour le défendre.

Publicités
Blogue-au-thon III

J’aime Longueuil

Chaque jeudi soir, le destin me fait sortir de Montréal, le temps d’un approfondissement de connaissances. Je prends la ligne de métro que je ne prends jamais, mais qui a fait partie de mon quotidien lors de mon premier séjour en région montréalaise, d’août 2001 à septembre 2002, avant que j’aille faire jouer des annonces… Lire la suite J’aime Longueuil