Uncategorized

Jean l’éventreur

« Quand j’vas être un bon gars M’as gravir les échelons M’as comprendre mon patron M’as faire semblant Qu’y est intéressant L’argent va rentrer Pas trop trop mais steady Ma photo laminée L’employé de l’année » Extrait des paroles de la chanson « Le bon gars », écrite et chantée par Richard Desjardins, en 1990.… Lire la suite Jean l’éventreur

Publicités
Blogue-au-thon III, un peu n'importe quoi

Bonheur social

« Qu’est-ce qu’un homme avec un CV comme le vôtre fait ici? » m’a demandé la responsable des ressources humaines d’un Canadian Tire situé près de chez moi, il y a de ça une semaine, lors d’une journée d’embauche massive à cette succursale. « Mon chômage est terminé et je dois me trouver un emploi… Lire la suite Bonheur social

Blogue-au-thon III

Imposer le printemps

Vous avez sans doute constaté mon silence sur ce blogue au cours des dernières semaines. Il faut dire que j’ai été beaucoup occupé par ces études que j’ai décidé de reprendre afin de les achever de manière qu’elles auraient dû être et non pas comme je l’ai fait il y a cinq ans, quand j’ai… Lire la suite Imposer le printemps

Uncategorized

Le dernier billet de 2014

La fin décembre arrive avec, comme à chaque fin décembre, son infinie horde de toutes sortes de bilans. Bilans d'actualité, de politique, de météo, d'arts et de n'importe quoi d'autre, mais aussi bilans que l'on se fait soi-même, question de savoir où l'on se trouve dans nos propres vies. On se remémore les bons coups,… Lire la suite Le dernier billet de 2014

Blogue-au-thon II

Kerouac 1, Facebook 0.

Bon, je sais! Je n’écris plus autant que je devrais faire. Au moins, je le fais pour une bonne raison, même si cette raison n’est pas aussi bonne qu’elle devrait l’être, car je ne devrais pas cesser d’écrire pour autant, peu importe la raison. J’ai mis ma plume au service de quelques médias, l’un me… Lire la suite Kerouac 1, Facebook 0.

Uncategorized

Un mois sans cellulaire (Ayoye mon crédit!)

Et si je me permettais d’écrire un truc joyeux sur quelque chose qui, en ces temps où la technologie évolue à la vitesse de l’éclair, pourrait avoir des allures de tragédie? Ayant eu à me battre contre Stephen Harper et ses soldats-fonctionnaires combattant tout chômeur désireux d’être à son compte plutôt que d’aller virer des… Lire la suite Un mois sans cellulaire (Ayoye mon crédit!)

Uncategorized

Puisqu’il faut écrire…

Cela fait longtemps que je ne m’étais pas donné la peine de noircir deux feuillets uniquement dans le but de les noircir de tout ce qui peut me passer par le cerveau au moment où je me décide à écrire. Alors, cessons de tourner en rond et allons-y! Minuit vient à peine de sonner et… Lire la suite Puisqu’il faut écrire…