un peu n'importe quoi, Uncategorized

Le grand vide au coeur du village

Je suis arrivé très tard jeudi soir, mais l'évidence frappe même dans l'obscurité. Le visage de mon village n'est déjà plus le même... Dès le lendemain matin, une visite au village à la lumière du jour permettait de s'en rendre compte. Le phare n'est plus, le repère s'en est allé, laissant des amas de métal… Lire la suite Le grand vide au coeur du village

Publicités
Uncategorized

Requiem pour une église

Un grand vide trône désormais au cœur de mon village. Il faudra s'y faire... Jusqu'à ce 28 mai 2016, Falardeau partageait un point commun avec Paris. Quand on est à Paris, peu importe où l'on se trouve dans la ville, on aperçoit la tour Eiffel. À Falardeau, c'était l'église, le plus haut bâtiment du village,… Lire la suite Requiem pour une église

un peu n'importe quoi, Uncategorized

La fête de la bonne femme Élizabeth (court essai de lèse-majesté)

Ainsi celle qui orne nos billets de 20$ a célébré son 90ième anniversaire de naissance récemment. Grand bien lui fasse. Après tout, elle a quand même de la classe, la bonne femme. Cultivée, souriante, les Britanniques ont toutes les raisons du monde d'être fière d'elle. C'est leur reine et c'est une bonne reine pour eux.… Lire la suite La fête de la bonne femme Élizabeth (court essai de lèse-majesté)

Uncategorized

L’hommage à ma grand-mère que j’ai lu à ses funérailles

Un jour, Félix Leclerc disait : « Il y a trois bonnes choses dans le monde : le travail, le travail, le travail. Et c'est un paresseux qui vous le dit! » S'il y en a une qui a bien saisi ce message, c'est Jeanne-Ida. Pour moi, c'était ma grand-mère. Pour d'autres, c'était leur mère, leur sœur, leur cousine,… Lire la suite L’hommage à ma grand-mère que j’ai lu à ses funérailles

Uncategorized

Moi et Normand L’amour

C'est avec tristesse que j'ai appris mardi dernier le décès du chanteur Normand L'amour, à l'âge de 85 ans, emporté par un malaise cardiaque. Je suivais sa carrière depuis pratiquement son début. La première fois de ma vie que j'ai entendu du Normand L'amour, c'était à l'automne 1998. J'étais un étudiant en enseignement au secondaire… Lire la suite Moi et Normand L’amour