Fierté francophone

Hommage à Catherine d’Anjou (1978-2019)

Mars 2005, au restaurant le Kaprice de Kapuskasing, un dernier souper avec des collègues avant mon départ du nord de l'Ontario. De gauche à droite : moi, Catherine d'Anjou et Émilie Thibert-Leduc. (Source : collection personnelle.) "Ils se trompent, et ils se tromperont toujours, ceux qui prophétisent que l'art va se désintégrer, et mourir. C'est… Lire la suite Hommage à Catherine d’Anjou (1978-2019)

un peu n'importe quoi, Uncategorized

50 escapades coquines pour deux à Chibougamau

Je n’ai jamais déposé un seul de mes orteils à Chibougamau, mais l’endroit m’intéresse depuis toujours. C’est un îlot de civilisation au cœur de la forêt et dont une route, la 167, permet d’y entrer et d’y sortir dans sa qualité de seul lien entre cet endroit et le reste de la civilisation. En 2003,… Lire la suite 50 escapades coquines pour deux à Chibougamau

un peu n'importe quoi

Notre-Dame-du-Beigne-Doré (La patate Dionne)

Deux lieux, deux incendies, deux époques différentes, deux réactions opposées. Octobre 2012, je débarque à Paris pour la première fois de mon existence pour deux semaines de péripéties inoubliables. Deux ou trois jours avant de retourner à Montréal, je passe devant Notre-Dame-de-Paris. Sans doute sous l’effet de la fatigue, je me suis dit que j’irais… Lire la suite Notre-Dame-du-Beigne-Doré (La patate Dionne)

Élections Québec 2018, Uncategorized

« Mon parti pisse plus loin que le tien! »

Voilà plus de 48 heures que le Québec est plongé dans la campagne électorale. Mais depuis le début de l'année, on sent bien que tous s'y préparaient. Je ne suis membre d'aucun parti politique, et j'en suis fort aise. Parmi les gens les plus désagréables à fréquenter en campagne électorale, ceux qui arrivent en haut… Lire la suite « Mon parti pisse plus loin que le tien! »

Élections Québec 2018

Une parade sans Legault

J'ai assisté de peine et de misère à la parade gaie dimanche à Montréal. Si je dis que j'y ai assisté de peine et de misère, disons que ce n'est pas parce qu'on m'a tordu un bras pour y aller, mais plutôt que deux événements ont su me retarder sans que je ne manque rien… Lire la suite Une parade sans Legault