Uncategorized

Le tourbillon des transitions

L’activité a été un peu à la baisse ces temps-ci sur ce blog. Il faut dire que j’ai à gérer une situation plutôt inédite en ce qui me concerne, celui de gérer simultanément plusieurs transitions, un casse-tête qui apporte son lot d’interrogations, de peurs et de remises en questions. Mais aussi la certitude que chaque étape me mènera graduellement vers la réalisation d’un vieux rêve : celui d’être mon propre patron.
J’ai eu des nouvelles de Stephen Harper, Stephen qui m’accorde son chômage uniquement vers une certaine date de juillet. Cela m’a quand même agréablement surpris, moi qui pensait qu’il allait me le donner à condition que j’aille travailler dans un Tim Horton’s dans un rayon de 100 kilomètres de chez moi. Sauf que ce sera des peccadilles que j’aurai!
L’indemnité de départ que j’ai reçu de mon emploi précédent était certes généreuse, mais avec le loyer à payer et toutes sortes d’autres affaires, ça finit par maigrir à vue d’oeil!
Je me sens un peu comme un oiseau qui décide de tomber de son nid pour savoir s’il peut voler comme les autres oiseaux qu’il voit autour de lui. Au fur et à mesure qu’il tombe et qu’il voit le sol s’approcher, il constate qu’il n’a pas d’autres choix que d’essayer et réessayer, jusque ça fonctionne. Et soudainement, le déclic se fait et l’oiseau se sauve d’une mort certaine en finissant par trouver le truc tant désiré.
Je n’ai pas la légèreté de l’oiseau, mais mes tentatives de prendre mon envol ne se résument qu’à proposer des synopsis pour des reportages, des démos de ma voie pour des narrations et autres trucs. C’est à ça que je consacre une bonne partie de mes journées ces temps-ci, en espérant commencer à honorer quelques contrats d’ici peu.
Vrai qu’il n’y a pas de sots métiers, mais il faut un jour se dire qu’on vaut mieux dans la vie que d’être caissier. Voilà près d’un mois que ma carrière a pris fin, d’une belle façon. J’avais des collègues en or et je suis fier d’avoir été avec eux. Malgré tout, cela ne me manque pas encore de me lever pour faire ce travail qui fut le mien pendant plus de cinq ans. Je ne regrette toutefois pas de l’avoir fait pendant tout ce temps, compte tenu de tout ce que j’y ai vécu, mais il faut avancer dans la vie, et pour moi revenir derrière une caisse, peu importe laquelle et peu importe pour combien de temps, serait synonyme de recul.
Vrai aussi que je croule sous les dettes, que je n’aurais peut-être pas dû accepter d’être mis à pied, mais n’ai-je pas qu’une seule vie à vivre? J’aurai 40 ans dans un peu plus de deux ans, et il me reste encore plein de choses à accomplir. J’ai tant repoussé ce moment où je rêvais de les commencer que je me dis que je me dois de le faire maintenant, coûte que coûte.
En plus de me chercher des contrats, j’ai un déménagement à préparer. Ah que j’ai hâte que tout ça soit derrière! Il m’arrive de me promener dans mon appartement et de me déplacer dans Ville Mont-Royal en me disant que dans moins d’un mois leur décor ne fera plus partie de mon quotidien. Je quitterai ce sous-sol qui me sert de capsule de survie depuis septembre 2007, date où j’étais encore dans les turbulences d’un douloureux épisode rockdétentien survenu en Estrie l’année précédente.
Je m’en vais vivre à Rosemont dans un appartement situé à l’étage d’une coquette résidence. Il y aura beaucoup plus de lumière et de tranquillité dans ces lieux où je risque de me sentir encore plus chez moi que dans cette bourgade de riches où j’ai passé les sept dernières années.
J’ai quand même fini par me fondre dans ce milieu avec lequel j’ai assez peu d’atomes crochus à bien y penser. Malgré tout, ça va me manquer d’avoir le Marché Central et le Centre Rockland comme voisins. Mais, dans la vie, il faut avancer…
Alors avançons, dans le doute, dans la peur, mais aussi dans l’espérance et dans l’optimisme d’un demain qui sera sans doute rempli de belles surprises! Tâchons de marcher pas à pas jusqu’à ce qu’elles se révèlent dans toute leur splendeur!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s