Uncategorized

La flush royale (court essai sur la nécessité de flusher)

 

Il m’arrive parfois de constater sur les fils de mes contacts sur les réseaux sociaux ce genre de truc : « Si vous lisez ce message, c’est que vous avez survécu au ménage de mes contacts. »

 

On a tous lu ce message au moins une fois, on l’a peut-être même déjà dit soi-même après avoir fait un ménage, moi le premier. Pourtant, c’est nécessaire et même thérapeutique de flusher de temps à autre…

 

Pensons à tous ces contacts dont l’on se lasse parce qu’ils sont soit plates, impertinents, agressants…

 

Pensons à tous ces autres dont le compte semble inactif depuis des lustres…

 

Pensons à tous ces autres que nous avons connus dans la vie hors du web et des réseaux sociaux et qui nous fournissent de bonnes raisons de penser qu’ils sont moches et pas fréquentables…

 

Additionnez tout ça et à la fin on se retrouve avec un méchant paquet de bois mort.

 

De là, la nécessité parfois de faire le ménage.

 

Moi, je suis plus subtil que ça. Je le fais sans crier gare. Un flush par ci, un autre par là. Je le fais parfois à coup de dizaines, voire de centaines. Après, j’ai la sainte paix. Le contenu d’information que m’amène le flux des réseaux sociaux m’apparaît d’un coup plus fluide, plus pertinent.

 

Comme le gazon qui pousse, cette tâche se doit d’être recommencée dès que nécessaire, même si cela entraîne le fait que certaines personnes, offusquées que vous vous soyez désabonné de leur compte, se désabonnent du vôtre.

 

Ça ne sert à rien de s’en indigner, cela fait partie du jeu. Plate de même, mais c’est ça!

 

J’ai souvent entendu un communicateur de renom – qui conduit présentement des autobus – dire qu’on n’a pas le droit d’être plates. Or, cela ne s’applique pas qu’aux gens oeuvrant dans le domaine des communications, ça s’adresse à nous tous!

 

Il ne faut pas seulement ne pas être plate dans le contenu de nos interactions, mais aussi dans notre manière d’interagir. Si vous découvrez que quelqu’un vous a flushé, n’agissez pas de manière à lui donner davantage de raisons de penser qu’elle fait bien de vous flusher. Avalez la pilule et passez à un autre appel. C’est la vie! Plate de même…

 

Après tout, il est normal quand on décide de flusher de se faire refaire le coup par après, surtout venant de quelqu’un qui a découvert le pot aux roses. Comme toute chose, avoir la paix a un prix à payer!

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s