Uncategorized

Paris-Falardeau

Samedi 28 septembre 2013.  Il est 21h34 et la température extérieure n’est pas représentative d’un automne naissant mais plutôt d’un été qui refuse de mourir.C’était à peu près la même chose au menu qu’il y avait le 28 septembre 2012.  La seule différence entre ce moment en 2012 et en 2013 réside au lieu et… Lire la suite Paris-Falardeau

Uncategorized

Écrire quand même

Je gossais des trucs hier sur mon ordinateur portable lorsque celui-ci a eu la géniale idée de passer l'arme à gauche après un peu plus de cinq ans de loyaux et fidèles services. La chose était prévisible, il était devenu d'une lenteur à la limite du supportable et sa fin semblait plus que prochaine, n'étant… Lire la suite Écrire quand même

Uncategorized

« Mourir pour des idées. D’accord, mais de mort lente. »

Voici pourquoi je ne fais plus de radio

Les écrits de Jean Tremblay

  • « Vous devriez faire de la radio, avec la voix que vous avez… »

C’est le genre d’affaire qu’on me dit souvent, que ce soit à mon travail ou sur internet. Pourtant, malgré la voix qui sonne mieux que jamais, je ne travaille pas en radio présentement. Je ne m’en plains pas. À vrai dire, juste un peu, mais pas tant que ça.

La dernière fois que j’ai animé une émission était à l’antenne de KYK-FM, au Saguenay, le 10 août 2008. J’y animais la dernière émission d’un contrat de remplacement estival que j’avais accepté entre deux sessions d’université.  Ce matin-là, je me suis fait plaisir, sachant que ça risquait d’être ma dernière émission de radio pour un bout, peut-être même la dernière de ma vie. J’ai fait jouer du Guns’N’Roses, du Depeche Mode et j’ai terminé l’émission avec Réverbère d’Ariane Moffatt, avec sa célèbre dernière phrase : « Ma vie est une série…

Voir l’article original 1 234 mots de plus

Uncategorized

Vingt minutes de trop

 Il y a des temps où je suis content de ne plus faire de radio, comme présentement. Ces temps-ci, c'est le retour de trois émissions très regardées au Québec : Occupation double, Tout le monde en parle et Le banquier. Je ne regarde ni l'une ni l'autre de ces émissions. Je n'ai ni le câble, ni la… Lire la suite Vingt minutes de trop

Uncategorized

Souvenirs de mai 1985

 Ceci est un petit défi que je m'impose : celui de choisir un mois et une année de mon existence et de vous la raconter dans les détails qu'il me reste encore en mémoire.Aucune idée pourquoi j'ai choisi le mois de mai 1985, mais j'ai le goût présentement de m'attaquer à ce mois rempli d'émotions de… Lire la suite Souvenirs de mai 1985

Uncategorized

Montréal-Bangkok

 Ça faisait un bail que j'avais envie de vous parler d'aviation. Ce n'est pas parce que l'intention de le faire s'était évanouie avec le temps, c'est plutôt parce que je n'avais pas trouvé d'angle pour attaquer la chose afin de la rendre intéressante à vos yeux. (Enfin, je l'espère!)Il y a de ça une semaine,… Lire la suite Montréal-Bangkok

Uncategorized

La flush royale (court essai sur la nécessité de flusher)

 Il m'arrive parfois de constater sur les fils de mes contacts sur les réseaux sociaux ce genre de truc : « Si vous lisez ce message, c'est que vous avez survécu au ménage de mes contacts. » On a tous lu ce message au moins une fois, on l'a peut-être même déjà dit soi-même après avoir fait un ménage,… Lire la suite La flush royale (court essai sur la nécessité de flusher)

Uncategorized

Acte d’écriture spontané

Cela fait un petit bout que je n'avais pas écrit sur cette tribune. N'allez pas croire que c'est parce que mon cerveau se meurt et que plus aucune idée n'en sort que ce silence se justifie.Ma tête n'a pas assez de vingt-quatre heures dans une journée pour gérer tout ce qu'elle a à penser. Ça… Lire la suite Acte d’écriture spontané

Uncategorized

Les mêmes airs bêtes

Un de mes meilleurs coups!! Je démolis les sites de rencontre… Et j’y suis retourné depuis! Pauvre de moi…

Les écrits de Jean Tremblay

J’ai envie soudainement de vous parler d’amour, mais pas de n’importe quel amour. Je ne vous parlerai pas de cet amour que l’on trouve au hasard au fur et à mesure de nos rencontres dans la vie, je vous parle de cet amour plus souvent qu’autrement factice que de plus en plus de gens cherchent sur internet à travers toutes sortes de sites et/ou d’applications douteuses sur cellulaire.

Il faut dire que probablement par manque de confiance et d’appréciation envers moi-même, j’ai erré sur ces sites pendant longtemps, mais n’ayant aucunement l’apparence d’un Brad Pitt ou d’un membre de One Direction, je me suis souvent heurté à des murs d’indifférence et de refus de toutes sortes. Mais n’aimant pas trop sortir dans les bars, j’ai persisté à me tenir en ces endroits virtuels où j’ai fini, au fil des déceptions, par avoir l’impression qu’internet a dénaturé l’amour et tout ce…

Voir l’article original 740 mots de plus

Uncategorized

Parti en août, presque revenu en septembre

Voici le résumé d'une randonnée de vélo que j'ai faite le 31 août 2010.  Celle-ci fut loin d'être l'expédition agréable que je croyais faire.  Elle m'a un peu traumatisé, mais m'a néanmoins appris certaines choses.  Je pense refaire cette expédition un jour, mais pas dans les conditions que vous lirez dans ce texte originalement paru… Lire la suite Parti en août, presque revenu en septembre