Uncategorized

La bonne fraction de seconde

DSC_0582Apprivoiser un nouvel instrument de travail, c’est un peu comme apprivoiser un animal sauvage.

En septembre dernier, je faisais l’achat d’un magnifique appareil photo.  Quelques jours plus tard, je m’en suis servi dans le cadre d’un reportage que je faisais pour le site internet de la revue branchée Urbania, article qui parlait de Saint-David-de-Falardeau, mon village natal.

Je visitais le Centre d’Observation de la Faune de Falardeau, situé tout près de la maison de mon enfance, et au cours d’un dimanche après-midi où on m’a donné carte blanche pour photographier tout ce que je voulais, je me suis amusé à expérimenter mon nouveau joujou en me servant des nombreux animaux comme modèles.

J’ai ainsi pu prendre toutes sortes de photos d’orignaux, de tigres, de lynx, d’émeus, et aussi de Maximus, l’adorable bébé lion qui est l’une des vedettes de ce petit jardin zoologique en pleine expansion.

Mon meilleur cliché de l’après-midi fut avec ce raton laveur.  Très espiègle et ne craignant pas l’être humain, il a été très difficile à photographier.  Il bougeait tout le temps, si bien que sur la dizaine de photos que j’ai prises de lui, celle que vous voyez est la seule qui a été potable.  J’ai déclenché l’appareil juste à temps pour capter ce sourire!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s